Les bienfaits de la cuisine pour les enfants

FAMILLE

33 raisons pour lesquelles cuisiner avec ses enfants est bénéfique


On rêve tous de changer notre quotidien.

Métro, boulot, dodo ne constitue pas un rythme de vie satisfaisant et épanouissant.

En tant que parents, nous culpabilisons souvent de ne pas vivre assez de bons moments avec nos enfants, de ne pas être assez présents pour eux ou encore de passer à côté de leur éducation.

Nous manquons de temps, d’organisation, ou est-ce tout simplement de patience ?


Dans cet article, je voudrais vous parler d’une action que peu de parents mettent en place et qui pourtant peut changer votre vie de tous les jours et votre relation à votre enfant : la cuisine.

Oui, vous avez bien lu, la cuisine.

Cette activité, souvent effectuée à la va-vite du fait de la pression de notre quotidien demeure, si on prend le temps, un acte simple qui vous fera passer un moment de partage inégalable.

Vous savez, ce genre d’instant qui reste gravé dans la tête de votre enfant.

Un agréable souvenir qu’il cherchera à revivre encore et encore tout au long de sa vie.


Dans cet article, vous allez découvrir toutes les raisons pour lesquelles cuisiner demeure un vecteur de convivialité et de partage fort avec vos enfants.

Il serait bête de s’en priver.


Raison n° 1 : Transmettre votre patrimoine gastronomique

Cuisiner avec votre enfant va vous permettre de lui inculquer votre héritage culturel.

Vous allez pouvoir transmettre des gestes appris par vos aînés, des recettes, des manières d’associer les ingrédients, de les assaisonner.

Chaque famille possède son propre patrimoine gastronomique.

À l’heure de la mondialisation, il est important de communiquer cet héritage personnel qui fait de vous une famille unique.

Restez également à l’écoute de votre enfant. Vous pouvez ensemble, chercher à améliorer vos préparations et les inscrire dans votre livre de recettes familiales.


Raison n° 2 : Construire une relation familiale saine

Cuisiner ensemble permet de renforcer la coopération et la communication au sein d’une famille.

Vous verrez comment les fratries sont prêtes à travailler main dans la main quand la réalisation d’un gâteau est en jeu.


Raison n° 3 : Partager un moment de complicité

Votre enfant a besoin de partager des moments avec ses parents.

Il n’attend pas de vous que vous passiez des heures à jouer avec lui aux petites voitures, à quatre pattes, mais simplement de lui consacrer du temps.

En cuisinant ensemble, vous joignez l’utile à l’agréable.


Raison n° 4 : Sortir votre enfant de l’écran

Vous en avez marre de voir votre progéniture scotchée à l’écran de la télévision ou à la tablette pendant que vous vous épuisez à préparer le dîner seul(e) ?

Demandez-lui de l’aide.

Les enfants sont, en général, contents de prêter main forte quand on les sollicite avec simplicité et bienveillance.


Raison n° 5 : Booster la confiance de votre enfant

Les enfants adorent montrer ce qu’ils savent faire.

Cuisiner constitue un magnifique outil pour leur permettre de gagner confiance en eux.

S’ils vous prêtent main-forte pour réaliser une pizza, faites-leur comprendre que leur aide demeure très importante.

Vous pouvez donner son prénom au plat confectionné ensemble : « les lasagnes d’Owen » ou « la salade de Clara ».

Cependant, si la préparation n’a pas le goût espéré, insistez sur les efforts et les compétences acquises par votre enfant. Encouragez-le.


Raison n° 6 : L’aider à prendre conscience de votre amour pour lui

L’impliquer dans la réalisation du dîner va lui permettre de prendre conscience du travail que vous fournissez chaque jour à lui préparer un repas qui soit à la fois sain, coloré et goûteux.


Raison n° 7 : Parler d’ingrédients santé

Les enfants qui réalisent une glace au caramel savent ce qu’il doit y avoir dedans.

Ils comprennent qu’il n’est pas nécessaire d’y ajouter de conservateurs.

De même, si vos enfants confectionnent leur propre pain, ils ont connaissance qu’un bon pain n’a pas besoin de sucre.

Ainsi, quand vous allez au supermarché et que vous regardez systématiquement la liste des ingrédients sur les paquets, il se joindra instinctivement à vous pour jouer à la police de la nutrition.


Raison n° 8 : Aiguiser sa curiosité

Impliquer son enfant dans la réalisation d’une recette (choisir le concombre et les tomates, les disposer dans un plat et saupoudrer d’herbes fraîches pour confectionner une salade par exemple) augmente fortement ses chances de finir son assiette.

Cette simple activité va développer sa curiosité du goût et ouvrir son esprit à de nouveaux ingrédients, de nouvelles saveurs et, pourquoi pas, de nouvelles cultures.


Raison n° 9 : Développer sa motricité fine

Mélanger, rouler, peser, saupoudrer sont quelques gestes que de jeunes enfants peuvent exécuter afin de développer leur motricité fine.


Raison n° 10 : Lui apprendre d’où vient la nourriture

Quand vous cuisinez ensemble, c’est l’occasion pour vous de montrer à votre enfant que la pizza ne vient pas obligatoirement du restaurant d’en face ou que la sauce tomate ne sort pas toujours d’une boîte.

Faites-lui réaliser une chose simple comme du pain. Il prendra alors conscience que pour le confectionner nous avons besoin uniquement d’ingrédients basiques comme de la farine, du sel et de l’eau.

Si le cœur vous en dit, vous pouvez tester la recette de Joelle du blog Le coin de Joelle :


Raison n° 11 : Apprendre les saisons

Cuisiner est une manière ludique d’apprendre les saisons.

Les fruits et légumes que vous consommez ne sont pas les mêmes toute l’année.

Pour pouvoir avoir l’opportunité de découper une tomate, votre enfant devra attendre que l’été pointe son nez.

Cela vous demandera bien entendu de respecter vous-même la saisonnalité des produits.


Raison n° 12 : Impliquer votre enfant à la vie de famille

Demandez-lui conseil. Qu’est-ce qu’on peut ajouter à cette préparation ? Qu’est-ce qu’on pourrait manger avec la purée de carotte de ce soir ?

Collaborer avec votre enfant dans la sélection des recettes.

Laissez-le faire les courses avec vous et faire le choix des ingrédients.
Savoir choisir un bon produit, comme un légume, demeure une compétence importante à lui inculquer.

Quand vous cuisinez ensemble, permettez-lui d’apporter une critique sur ce que vous confectionnez (trop sucré, pas assez salé, on pourrait renforcer ça…).
Vous pouvez décider avec lui quel ingrédient ajouter pour rehausser le goût.

Laissez-le choisir quels couverts mettre sur la table. Suivant le repas préparé, vous aurez besoin d’assiette creuse ou plate, de cuillère ou non.

Ces petits détails ont leur importance dans le développement de la logique et dans la prise de décision.

Un enfant qui affirme son choix est un enfant sûr de lui.

Cela lui permet également de participer à la préparation du repas sans obligatoirement être derrière les fourneaux avec vous.


Raison n° 13 : Apprendre à connaître l’autre.

Pour le meilleur ou pour le pire, en cuisinant ensemble, vous allez apprendre à connaître davantage votre enfant et inversement.

Vous allez partager avec lui des recettes, des techniques et des anecdotes que vous avez appris auprès de votre mère, grand-mère, arrière-grand-mère.

Mais vous allez aussi vouloir hurler et perdre patience quand il aura « accidentellement » renversé de la crème partout en faisant un gâteau.

Cuisiner ensemble demande à être ouvert et tolérant.

On a tous nos moments avec et nos moments sans.

Sachez que malgré vos signes d’agacement, votre enfant vous aimera quand même, pour tout ce que vous lui apportez, et vous serez vite pardonné.


Raison n° 14 : Un bon moment de partage.

Cuisiner avec vos enfants vous garantit de bons moments en famille.

Vous pouvez réfléchir ensemble au menu, regarder des recettes et partager des idées sur pourquoi et comment réaliser un repas sain pour toute la tribu.


Raison n° 15 : Avoir un petit assistant pour vous épauler

Plus tôt vous passerez du temps en cuisine avec votre enfant, à lui apprendre à mettre la table, vous aider à nettoyer les légumes… plus vite vous aurez des petites mains supplémentaires aptes à vous seconder pour la préparation du repas.


Raison n° 16 : L’inciter à tester de nouvelles saveurs

Dès que votre enfant voit du vert dans son assiette, il la rejette et vous dit qu’il « n’aime pas ça » avant même d’y avoir goûté ?

Les légumes sont souvent mis de côté chez les petits qui préfèrent forcément les frites et les pâtes.

Rien ne sert de hurler ou d’avoir recours au chantage. La patience et la bienveillance demeure les maîtres mots. Votre enfant ne se laissera jamais mourir de faim. Donc pas de panique.

Vous pouvez cependant l’aider à être moins timide face à la nourriture en l’invitant à préparer le dîner avec vous.

En coupant avec vous quelques morceaux de carottes, ou en écossant les petits pois avec ses petites mains, votre enfant aura sans doute envie de goûter sa propre recette.

Il est également fort probable que vous le trouviez en train de grignoter ce qu’il prépare avec vous, directement sur le plan de travail ou dans le plat.

On ne peut que le comprendre !


Raison n° 17 : Développer ses 5 sens

Les enfants aiment cuisiner parce qu’ils peuvent utiliser et développer leurs 5 sens.

Que ce soit en préparant les ingrédients ou en étant directement derrière les fourneaux, les compétences sensorielles de votre enfant sont sans arrêt sollicitées, améliorant par conséquent son développement.

En incitant votre bout de chou à laver les légumes ou mélanger une salade par exemple, vous lui permettez de faire connaissance avec ceux-ci via la vue et le toucher.

L’enfant devient ainsi familier avec la texture de l’aliment.

Vous pouvez aussi vous amuser à écouter avec lui le son qu’émet la semoule en tombant en pluie dans le saladier.

Les 5 sens ont une véritable importance dans notre appréciation du goût.

Il faut savoir que c’est avec les saveurs perçue par la langue et les senteurs captées par le nez que nous faisons l’expérience du goût.

Lorsqu’ils se trouvent face à un nouvel ingrédient, certains enfants demeurent trop craintifs pour y goûter.

En lui suggérant de sentir ou toucher la nourriture en premier vous lui permettez d’avancer progressivement vers une future envie d’y goûter.


Raison n° 18 : Le guider vers l’indépendance

La cuisine, c’est un peu comme apprendre à faire du vélo. Après un temps d’entraînement, les enfants sont fiers de pouvoir le faire tout seuls.

En réalisant quelques tâches en cuisine, votre enfant va développer son indépendance.

Vous verrez qu’au fur et à mesure, vous aurez à le superviser de moins en moins.

De simples gestes comme verser un liquide dans un bol, disposer du fromage sur un plat en vue de le faire gratiner ou utiliser des empreintes à gâteau participent à développer les compétences de votre enfant.


Raison n° 19 : L’aider à se concentrer

Au fur et à mesure que votre enfant grandit, il va accroître ses compétences.

Son temps de concentration va augmenter de plus en plus et avec cela sa mémoire va se développer.

En effet, un enfant qui a la tête ailleurs et qui n’est donc pas attentif à ce qu’il se passe ne peut pas mémoriser ce qu’on lui demande.

En effectuant des tâches simples de l’ordre de quelques minutes, votre enfant va réussir à se concentrer sur un geste en particulier.

Plus il grandira et plus ce temps s’allongera.

Il sera alors possible de lui confier des activités plus importantes comme presser le jus d’un citron, peser un ingrédient, battre des œufs, écraser des pommes de terres…


Raison n° 20 : L’aider à acquérir une bonne estime de lui-même

Quelle fierté de déguster un plat que l’on a soi-même réalisé, d’autant plus si toute la famille se régale.

Apprendre à votre enfant à cuisiner est une occasion pour l’encourager et applaudir ses efforts.

Félicitez-le, complimentez-le sur ce qu’il vient de préparer, et servez-vous une seconde part.

Les autres membres de la famille sont également invités à vanter ses prouesses lors de la dégustation.

Pour cela, n’hésitez pas à expliquer au reste de votre tribu quelle tâche a été accomplie par votre enfant pour la confection de ce repas.

Il ressentira alors une grande fierté de réaliser ce dont il est capable !

La voie vers la bonne estime de soi commence par de petits actes qui peuvent avoir des conséquences grandioses.

Plus votre enfant se sentira valorisé, plus il aura confiance en lui.

Ainsi il sera apte à franchir les barrières qu’il rencontrera au cours de sa vie.


Raison n° 21 : S’offrir un moment de joie

Dans notre quotidien effréné, nous sommes très occupés par nos devoirs et responsabilités.

Il demeure difficile de passer du temps de qualité avec nos enfants.

Cuisiner ensemble, loin de toutes distractions telles que les écrans par exemple, vous offre une opportunité d’avoir ce temps précieux en tête à tête et de pouvoir communiquer réellement.


Raison n° 22 : Enrichir son vocabulaire

Quand vous cuisinez avec votre enfant, vous employez un vocabulaire spécifique à cette activité.
Vous décrivez vos gestes, l’aspect des ingrédients, leur senteur, leur goût.

De même, lorsque vous cuisinez avec une recette écrite, votre bout de chou voit les mots prendre vie à travers vos actes. D’autant plus si vous la lisez à haute voix.

Toutes ces attentions permettent d’enrichir son vocabulaire.


Raison n° 23 : L’encourager à lire

Pour suivre une recette, il demeure indispensable de savoir la lire.

Afin d’acquérir de l’indépendance dans la réalisation de leur plat, les enfants trouveront une forte motivation à bouquiner.

Quand vous cuisinez, ayez toujours une recette écrite avec vous.

Même si votre petit n’est pas en âge de lire, vous pouvez profiter de cette opportunité pour lui montrer les lettres et les chiffres.

Si votre enfant est en âge, invitez-le à lire la recette pour vous afin de vous donner les directions à suivre.


Raison n° 24 : Apprendre les maths autrement

Cuisiner permet d’aborder les mathématiques de façon concrète : compter le nombre d’ingrédients, peser, apprendre les conversions, faire des fractions (¼ de litre)…

Ce sont des notions qui sont approchées de manière naturelle dans les recettes.

Cela rend ces concepts beaucoup plus assimilables et compréhensibles pour l’enfant.


Raison n° 25 : Découvrir la chimie

Cuisiner demande une compréhension des phénomènes chimiques qui se produisent.

Les petits pourront ainsi découvrir les premiers mélanges intéressants pour eux comme la dissolution du chocolat en poudre dans le lait par exemple.

Les plus grands pourront s’aventurer à réaliser un caramel et observer les réactions du sucre face à la chaleur.


Raison n° 26 : La voie vers l’organisation

Suivre une recette de A à Z aide votre enfant à développer ses compétences d’organisation.

Il va ainsi comprendre que les choses se font dans un ordre précis.

Il devra programmer ses actions.

De même, afin de ne pas être débordé, il va devoir structurer son espace de travail.


Raison n° 27 : L’aider à suivre des instructions

Quand vous demandez à votre enfant de suivre une règle, il ne le fait pas forcément.

Pourquoi cela serait-il différent en cuisine ?

Tout simplement parce que s’il ne respecte pas la recette de A à Z, le plat qu’il prépare risque de ne pas être aussi bon que prévu.

Suivre des instructions est une compétence demandée à l’école. En l’aidant à l’acquérir de manière simple et sans pression, vous augmentez fortement ses chances de réussite scolaire.


Raison n° 28 : Apprendre la géographie

En invitant votre enfant à cuisiner un plat typique du monde (chinois, indien…), vous l’invitez à une ouverture culturelle et gastronomique qui lui permettra de s’ouvrir au monde.

Vous pouvez profiter de ce moment pour lui montrer sur une carte d’où vient la recette.


Raison n° 29 : Apprendre les règles de sécurité

Cuisiner ensemble va vous permettre d’apprendre à votre enfant les dangers de cette pièce en lui montrant les bons gestes et les zones de vigilances : comment ne pas se brûler face aux plaques de cuisson ; comment tenir un couteau, comment débarrasser le lave-vaisselle sans se couper…

Il vous faudra toujours le surveiller lorsqu’il est en train de cuisiner et l’accompagner dans la maîtrise de ces dangers.

Chaque enfant évolue à son rythme, ainsi il vous appartient de le superviser dans ses gestes et de juger s’il semble capable ou non d’effectuer une tâche.


Raison n° 30 : Laisser place à sa créativité

Les enfants adorent aider à choisir le menu du dîner ou quel ingrédient mettre dans la salade de fruits…

Dès l’âge de 6 ans, ils peuvent exprimer leur créativité en développant une recette ou en travaillant la présentation d’un plat.


Raison n° 31 : Le sensibiliser au tri sélectif

C’est dans la cuisine que l’on produit le plus de déchets.

Entre les épluchures d’aliments et les emballages, il s’agit de l’endroit idéal pour apprendre à votre enfant le tri sélectif et donc l’initier à la protection de la planète.


Raison n° 32 : Cuisiner permet de parler santé.

Il est aujourd’hui prouvé que cuisiner soi-même demeure bénéfique pour notre santé.

Cela vous offre aussi l’opportunité d’expliquer à votre enfant de 3 ans qu’avoir plein de couleurs différentes dans notre assiette nous assure un apport varié en vitamines et minéraux.
Qu’il ne faut pas abuser de la pomme de terre qu’il aime tant, car elle demeure riche en glucides ce qui un jour pourrait lui causer des soucis de santé. Ou encore que bien mâcher ses aliments demeure important pour avoir une bonne digestion.


Raison n° 33 : L’aider pour plus tard

Inviter votre enfant dans la cuisine et l’impliquer dès le plus jeune âge dans la confection des repas est une habitude qui aura de véritables bénéfices sur le long terme.

Passez du temps ensemble et réaliser de nouvelles recettes l’aide à cultiver une attitude positive envers les différents ingrédients qui composent son assiette.

Se familiariser avec les fruits et les légumes frais est important, car ces aliments constituent la base d’une bonne nutrition.

En apprenant à les cuisiner, votre enfant développe des compétences qui lui seront utiles tout au long de leur vie.

Vous lui donnez les bagages nécessaires à son envol.

Il saura se concocter des repas sains pour lui et sa famille future.

Et vous vous assurez qu’un jour, votre enfant aura la capacité de cuisiner pour vous, un délicieux dîner !



Comme vous avez pu le comprendre, cuisiner avec son enfant demande d’être dans un état d’esprit d’ouverture à l’autre.

Je ne vous cache pas que vous aurez obligatoirement du ménage à faire après son passage.

Mais qu’importe !

Vous avez pu apercevoir dans cet article les nombreuses raisons qui prouvent que cuisiner avec son enfant demeure bénéfique pour lui, mais aussi pour vous et votre vie de famille.


Je vous recommande vivement de lire le témoignage de l’auteure du blog Mini Reyve. Elle nous y raconte son expérience culinaire avec ses enfants. Vous pourrez y voir tous les bienfaits que cette activité apporte à cette famille.


Je vous invite à faire de même à la maison.

Ne serait-ce que de temps en temps pour commencer.

Vous constaterez qu’au fur et à mesure votre enfant viendra plus régulièrement vous voir pour passer un bon moment avec vous en cuisine.

Je vous assure que quand il deviendra adulte, il vous remerciera intensément pour tout ce que vous lui avez apporté via cette activité.



LES TÂCHES IDÉALES À CONFIER À UN ENFANT EN BAS ÂGE DANS LA CUISINE :


Quelques activités culinaires sont particulièrement adaptées aux enfants de l’âge de 2 -5 ans.

La clé est de leur donner une tâche qui va améliorer leurs compétences et leur procurer du plaisir.

Si votre bout de chou aime peser ou mélanger, confiez-lui une activité en adéquation avec ceci.

Voici tout de même quelques exemples d’activités liées à la cuisine que vous pouvez confier à votre enfant :

– mélanger la pâte à gâteau

– effeuiller une salade

– ajouter des ingrédients

– disposez des aliments sur une pizza ou autre préparation


Attention : ne l’embarquez pas dans un projet compliqué et long.
Vous avez peut-être remarqué que votre enfant arrive à se concentrer sur une activité durant 5 à 10 minutes suivant l’âge.
Commencer doucement et surtout, tourner votre bouton mental en mode fun !


RECOMMANDATIONS :

Comme beaucoup d’enfants, votre loulou adore apprendre auprès de vous. Pour des raisons de sécurité, vous devez rester dans la cuisine avec lui afin de le superviser et d’encourager ses progrès.


Et vous, quelles sont les raisons pour lesquelles vous cuisinez avec vos enfants ?
Dites-nous tout en commentaires.

Recevez toute l'actualité

de Nourrir sa Tribu

directement dans votre boîte mail